Les ABORIGENES (suite)

*

Les peintures sur toile.

Elles apparaissent, à Papunya (centre de l'Australie), dans les années 1970 à l'initiative d'un professeur de dessin, Geoffrey Bardon.il s'agissait pour les aborigènes de retrouver, de préserver et de transmettre leur patrimoine culturel et artistique menacé, en le représentant, tout d'abord sur carton, puis sur toile. L'essentiel des peintures sur toile reprend les motifs du Temps du Rêve : évocation des Grands Ancêtres, des sites liés à leur commémoration et de cérémonies sacrées organisées autour de points d'eau... Héritière des peintures rupestres, sur sol et sur écorce, la peinture sur toile en reprend les symboles. Chaque symbole, comme le U, le trait, ou bien encore le cercle, renvoie à une codification esthétique précise. La représentation des motifs et des thèmes perçus du haut, du ciel permet de découvrir, avec une liberté de points de vu, la peinture. La vision aborigène peut ainsi mêler premier-plan et arrière-plan, terre, mer et ciel, ordres humain, naturel et cosmique. Il n'y a pas, à proprement parler, d'échelle topographique mais plutôt la manifestation des relations privilégiées de l'artiste avec les éléments essentiels qu'il veut mettre en valeur. Cela tient à l'importance du Temps du Rêve : temps - espace où la chronologie et les distances sont abolies. Enfin il convient d'étudier l'origine et la technique du pointillisme. Ce sont les peintures sur sable où l'on fixait les motifs en enfonçant le doigt dans le sol qui définiront cette technique. Cela explique la dimension très tactile de la peinture aborigène, un art du toucher et de la matière. Ils permettent de signifier un univers riche d'éléments co-existants, alors qu'un tracé de lignes implique toujours du fait même .

( Description emprunté à " lousonna ")

*

Peintres

" Aborigènes  peignant "

*

1

Dorothy NAPANGARDI '' Image du rêve '' 1991

*

2

détails avec les signes en U, représentant les femmes assises.

*

3

Patrick MUNG MUNG '' Warlwoljun '' 1998

*

4

Sam TJAMPITJINT ''cérémonie Pitjandi à Lunda Lunda,1994

*

6

Peggy Rockman NAPALTJARRI
"  Rêve du petit oiseau vert-Perruche ondulée ",2000

*

5

Arthur TATJITJARRA ROBERTSON ''  Marécage Tjiwjtjiwa ''2003
Musée d'art contemporain les abattoirs,Toulouse

(Photos empruintées à la galerie Stéphane JACOB,
à laquelle j'ai demandé son autorisation il y a déjà longtemps.
" Qui ne dit mot consent ".....!)

*

s

Symboles qui peuvnt servir à s'y retrouver.