000

Enfin le Printemps.

****

Petit printemps fantasque,

Qui lance avec humeur

De violentes bourrasques

Sur les arbres en fleurs;

*

Petit printemps sauvage

Comme un chat hérissé,

Qui nous crache au visage

De gros flocons glacés;

*

Petit printemps boudeur,

Pourquoi faire la moue ?

Laisse les douces fleurs

Refleurir sur ta joue.

                           Albert Atzenwiller